Document sans titre

MON EQUIPEMENT

Avant de commencer un tel projet, un minimum de matériel est nécéssaire.

Partant de zéro, voici le matériel que j'ai acquis, pour la réalisation de mon projet, et surtout pour réaliser un vieux rêve de gosse, avoir mon atelier !

Je complèterai la liste en fonction de mes acquisitions.



L'établi

Ce fut mon premier investissement. De marque OUTIFRANCE, ses dimensions sont de 175 x 80 cm.

Acheté en grande surface de bricolage, je trouve le tablier un peu fragile.


La perceuse à colonne

Lors du dernier mondial de la simulation, un ami me parle de cet outil indispensable. C'est vrai qu'il va y avoir pas mal de trous à faire.

Je commence donc mes recherches, et l'on me déconseille formtement les premier prix... Je tombe par hasard sur le site d'un revendeur à quelques Kms de chez moi qui fait porte ouverte le WE suivant. Je lui rends donc visite et lui commande sur ses conseils une perceuse d'établi PROMAC 212.


La scie circulaire sur table

Il va y avoir des planches à découper. Je dispose d'une scie sauteuse premier prix que j'avais acheté 30 € pour la construction de mon cockpit générique. N'étant pas satisfait de la précison, il va faloir trouver autre chose. De plus il va y avoir également les tasseaux à couper. J'opte donc pour une scie sur table. Mais les différentes visites en grande surface de bricolage me laisse perplexe sur la qualité des machines. Je trouve néamoins sur internet un modèle qui me parrait pas mal, le BOSH PTS 10. Mais acheter une tel machine sur Internet ne m'emballe pas, car en cas de soucis, je me vois mal la renvoyer par la poste. Par chance, je trouve ce modèle dans une grande surface de bricolage en Allemage.

La scie sauteuse

En plus de la scie sur table, la scie sauteuse me permet d'évider les panneaux verticaux entre le bloc CEN et le Pedestal et de faire les découpes des tablettes au niveau des angles pour faire passer les tasseaux verticaux.

J'ai déjà une scie sauteuse "premier prix" que j'avais acquis il y a quelques années mais qui ne me donne plus satisfaction. J'ai donc acquis une scie sauteuse pendulaire AEG 570 W STEP 90 X. Mes premières découpes n'ont absoluement rien à voir avec celles que j'avais réalisé avec mon ancien modèle. Je ne pensai pas trouver autant de différences entre ma première machine à 30 € et celle à 120 €.


Le mini outil multi-usages DREMEL

Afin de réaliser les doubles pentes du support et du couvercle du glareshield, il me fallait une défonceuse pour faire les rainures. Par la suite, je ne me vais plus beaucoup me servir de cet outil : c'est pour cette raison que j'ai préféré inversir dans un outil que je vais réutiliser, le multi-outils DREMEL. J'ai également investi dans deux accessoires : La défonceuse plongeante et le support vertical.


La perceuse

Cela faisait maintenant plusieurs mois que j'utilisai la perceuse de mon père. Afin de pouvoir rendre à César ce qui est à César, j'ai investi dans une perceuse BOSCH Psb1000-2rce 1000w Watts.

La ponceuse

Achetée initialement pour poncer le mur de la cuisine, elle m'a été énormément utile pour ponser "le bois synthétique" avec lequel j'ai rebouché les trous des vis

C'est une ponceuse vibrante BOSCH PSS 250W.

Les visseuses

Ayant une visseuse "premier prix" achetée lors de l'aménagement de mon premier appartement il y a une douzaine d'années, le batteries ont rendues l'âme.

Sur les conseils d'un ami, j'ai donc investi dans cette paire de visseuses DEWALT DCZ211S2R : Une visseuse classique + une visseuse à choc, très pratique. Les deux machines sont hyper légères et se prennent bien en main. Le gros avantage est les batteries sont au Li-Ion : Pas d'effet mémoire et en théorie, elle ne s'auto-déchargent pas.





© 2011-2016 Joël HOFFMANN, Oberentzen, France - visiteurs depuis le 13/11/11